lunes, 13 de junio de 2016

MICHEL HOUELLEBECQ (1956): LE MONDE EXTÉRIEUR (EL MUNDO EXTERIOR, 1992, 2004)




El novelista Michel Houellebecq estudió cine. Realizó algunos cortometrajes -sin interés para este blog- y escribió el guión de varios otros.

El mundo exterior, dirigido por el diseñador gráfico David Rault, se basa en un poema suyo "baudelairiano" de 1992 -que el novelista recita- sobre el desánimo, el desinterés o el miedo ante lo que se percibe a través de la ventana de una casa, que permite vistas e impide la comunicación verbal.


Il y a quelque chose de mort au fond de moi,
Une vague nécrose une absence de joie
Je transporte avec moi une parcelle d’hiver,
Au milieu de Paris je vis comme au désert.
Dans la journée je sors acheter de la bière,
Dans le supermarché il y a quelques vieillards
J’évite facilement leur absence de regard
Et je n’ai guère envie de parler aux caissières.
Je n’en veux pas à ceux qui m’ont trouvé morbide,
J’ai toujours eu le don de casser les ambiances
Je n’ai à partager que de vagues souffrances
Des regrets, des échecs, une expérience du vide.
Rien n’interrompt jamais le rêve solitaire
Qui me tient lieu de vie et de destin probable,
D’après les médecins je suis le seul coupable.
C’est vrai j’ai un peu honte, et je devrais me taire ;
J’observe tristement l’écoulement des heures ;
Les saisons se succèdent dans le monde extérieur.

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada